Fertilisation croisée réussie… entre 2 SATTs et 2 de leurs startups !

Quand 2 SATT collaborent et donnent naissance à un partenariat entre 2 de leurs startup autour de l’innovation dans les matériaux.

 

 

La startup dijonnaise SINTERmat, spécialisée dans la métallurgie des poudres et issue du laboratoire ICB (Laboratoire Interdisciplinaire CARNOT de Bourgogne) de l’Université de Bourgogne, a signé ce 26 octobre un partenariat avec la startup toulousaine Authentic Material, issue d’un savoir-faire du CEMES (Centre d’Elaboration de Matériaux & d’Etudes Structurales). Ces deux startups ont la particularité d’être chacune accompagnées dans leur développement par une SATT (Société d’Accélération du Transfert de Technologie) : la SATT Grand Est pour SINTERmat et la SATT Toulouse Tech Transfer pour Authentic Material. Ce partenariat va permettre aux deux startups de proposer des compétences techniques complémentaires afin de répondre au mieux à la demande de matériaux innovants de divers secteurs industriels.

 

Une collaboration de longue date…

Vincent MENNY, Président de la startup Authentic Material, et Foad NAIMI, Président de la startup SINTERmat, ont officialisé ce lundi 13 novembre 2017 leur partenariat concernant la production de pièces réalisées par l’intermédiaire de la technologie de frittage rapide SPS (Spark Plasma Sintering), et à base de matériaux naturels.

La société SINTERmat émane de l’équipe de Frédéric BERNARD du Laboratoire ICB qui est particulièrement reconnue dans le domaine des poudres et des matériaux frittés et a activement contribué à l’émergence de la technologie SPS. C’est à ce titre qu’Authentic Material, avec le soutien de l’équipe d’Alain COURET du laboratoire CEMES, a souhaité collaborer avec l’équipe de l’ICB pour réaliser ses développements techniques via une prestation réalisée par Welience (regroupement des activités de recherche partenariale de l'Université de Bourgogne).

Suite à cette prestation de R&D, l’idée de la création de la startup SINTERmat se renforce. Une synergie naturelle apparait entre les activités toulousaines et bourguignonnes, et permet d’entrevoir le fort intérêt d’un développement conjoint.

Cette rencontre scelle également une autre ambition de collaboration au niveau national : celle de la collaboration entre les Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT) Toulouse Tech Transfer et la SATT Grand Est. L’accord conclu va permettre aux deux startups de travailler ensemble et aux deux SATTs de continuer à jouer leur rôle de facilitateurs du transfert des résultats issus de la recherche publique. Elles vont prolonger de manière concertée l’accompagnement déjà mis en place de longue date lors des phases de maturation technique de ces deux jeunes entreprises.

Toulouse Tech Transfer accompagne et soutient activement depuis plus de deux ans la startup Authentic Material qui vise à produire des matériaux naturels innovants à base de matières organiques telles que la corne, l’os ou le bois. En valorisant et reconditionnant ces matières naturelles organiques, Authentic Material apporte une solution technique innovante aux besoins des utilisateurs finaux tels que les couteliers, lunettiers, boutonniers, joailliers… Une des premières applications de la startup porte sur le recyclage de corne de vache.

 

La SATT Grand Est accompagne la jeune entreprise SINTERmat dans le cadre d’un projet de co-maturation avec le laboratoire ICB, à la fois sur sa stratégie de propriété intellectuelle mais aussi dans les phases de maturation technologique, jusqu’à son développement commercial avec ses premiers clients. SINTERmat se positionne aujourd’hui comme spécialiste de la technologie de frittage rapide SPS pour produire des pièces denses à microstructure contrôlée à partir de poudres de différentes natures (métalliques, céramiques, composites…).

La collaboration entre ces deux SATTs va permettre de renforcer l’accompagnement au transfert de technologie qui est réalisé par les équipes des quatorze SATTs réparties sur le territoire français. En effet, une forte dynamique de fédération des acteurs de la valorisation de la recherche existe au niveau national. En s’appuyant sur l’existant, les SATTs sont des acteurs stratégiques du développement économique de leur territoire.

Les deux jeunes entreprises se réjouissent de cette nouvelle forme de collaboration entre SATTs et entendent avancer main dans la main sur le marché des matériaux innovants pour réaliser des produits nobles de moyen et haut de gamme.